SUISSE DE VALENCE (DRÔME)

Le suisse de Valence est un biscuit sablé parfumé à l’eau de fleur d’oranger, à la forme de soldat.

Spécialité de Valence (Drôme) depuis plus de 200 ans, ce personnage typique de Valence aurait été conçu par un pâtissier de la ville en hommage au Pape Pie VI fait prisonnier par Napoléon et en exil à Valence où il mourut le 29 août 1799. C’est pour rappeler le costume de ses gardes suisses qu’un pâtissier de la ville aurait eu l’idée de confectionner ce personnage avec un chapeau, une fine moustache, des yeux en grains de café et des boutons en raisins de Corinthe

Il se déguste traditionnellement pendant les fêtes de Pâques et notamment durant le dimanche des Rameaux, jour de sa fête.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 30 min
Temps de repos : –
Temps de cuisson : 25 min
Temps total : 55 min
6 personnes
500 g de farine
3 œufs + 1/2 jaune d’œuf
250 g de sucre
125 g de beurre
1/2 sachet de levure chimique
1/2 citron
1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
rhum (facultatif)

Préparation :

  • Sur un plan de travail, verser la farine et faire un puits au centre.
  • Ajouter la levure, le sucre, le beurre fondu, les œufs, le zeste et le jus de citron, l’eau de fleur d’oranger. Bien mélanger.
  • Sur une plaque de cuisson munie de papier sulfurisé, modeler quatre à cinq bonhommes et aplatir sur 1 cm d’épaisseur.
  • Badigeonner au jaune d’œuf.
  • Décorer avec des raisins secs, des morceaux de fruits confits ou des pépites de chocolat.
  • Préchauffer le four en mode statique à 180°C.
  • Enfourner durant 20 à 30 min jusqu’à ce que les suisses soient bien dorés.
  • Sortir et laisser refroidir.
  • Servir et déguster !

Citation sur la cuisine :

« La cuisine, c’est le souvenir. »

Georges Simenon