TARTE À LA CAILLADE (LIMOUSIN)

La tarte à la caillade est un gâteau composé de caillé, farine, sucre, œufs, beurre, lait, crème, levure chimique, sel et citron.

Autrefois, dans la région du Limousin, chaque ferme réalisait son caillé avec du fromage de chèvre ou de vache. Son goût acidulé permettait de l’utiliser pour des recettes salées avec de l’ail, des fines herbes, du sel et du poivre ou sucrées avec de la confiture, du sucre, du miel ou de la crème. Le terme « caillade » vient de l’occitan « caillada » (« caillé »).

Facile à préparer, doux et fondant, elle est parfaite en fin de repas ou lors des collations de la journée.

Niveau de difficulté : facile
Temps de préparation : 30 min
Temps de repos : 15 h (caillé)
Temps de cuisson : 45 min
Temps total : 1 h 15 min + 15 h (repos)
6 personnes
Caillé :
2 l de lait cru
2 g de présure
Tarte :
250 g de fromage caillé
250 g de farine
250 g de sucre
3 gros œufs
25 g de beurre
250 ml de lait
250 ml de crème liquide
1 cuillère à café de levure chimique
1 pincée de sel
1 citron (zeste râpé)

Préparation :

  • La veille, faire chauffer le lait jusqu’à 33 °C.
  • Ajouter la présure, laisser cailler environ 3 h.
  • Casser le caillé en faisant des carrés au couteau.
  • Laisser égoutter au réfrigérateur une nuit entière.
  • Le lendemain, verser la farine dans un bol.
  • Ajouter la levure et le sel puis mélanger.
  • Battre les œufs dans un bol.
  • Ajouter le sucre et mélanger jusqu’à blanchiment.
  • Verser progressivement le mélange d’œufs et de sucre dans la farine tout en remuant.
  • Ajouter petit à petit la crème en remuant bien.
  • Ajouter le fromage tout en mélangeant jusqu’à obtenir un mélange lisse et crémeux. Ajouter le zeste de citron.
  • Verser petit à petit le lait.
  • Préchauffer le four à 170°C.
  • Munir un moule à tarte de 26 à 27 cm de diamètre de papier sulfurisé.
  • Verser la préparation dans le moule.
  • Faire cuire environ 40 à 45 min.
  • Sortir et laisser refroidir.
  • Servir et déguster !

Citation sur la cuisine :

“Le principal ingrédient pour toute une bonne cuisine familiale est l’amour ; l’amour envers ceux pour qui vous cuisiner.”

Sophia Loren